Nos faux sourires

Bonjour mes fabuleuses,

« Oui tout va bien », « Je pète la forme »,  » Tout va bien dans le meilleur des mondes », … Mais voilà, nous ne sommes pas dans le meilleur des mondes, tout simplement parce qu’il n’existe pas.

Il n’est pas toujours facile de cacher ses peines et ses douleurs. Il est d’ailleurs très souvent recommandés de ne pas les cacher mais de chercher à se confier afin que l’on puisse nous rassurer. Parfois, quand l’on garde tout à l’intérieur de nous même, de simples soucis peuvent prendre des proportions existentiels, des petites bêtes insignifiantes peuvent nous détruire en un rien de temps. Il est parfois bien préférable de partager notre mal être pour qu’une personnes extérieure nous aide à nous rendre compte que dans cet océan qu’est la vie, il n’est pas la peine de se ronger pour si peu.

Mais la bonne blague !!! Se confier ce n’est pas si facile. Petit conseil, qui m’aide de temps en temps, je me confie à voix haute, toute seule. Ca me permet de dire les choses concrètement, de mettre des mots sur des sentiments et lorsque l’on s’entend dire toutes ses choses, cela permet parfois de nous rendre compte qu’il n’y a pas de raison de se torturer. Et puis je l’avoue aussi, un bon épisode de Sex and The City m’aide aussi parfois à décomplexer et surtout à décompresser.

Je n’ai pas un milliard de conseils à vous donner car moi-même je me torture l’estomac plutôt que de me confier. Mais je sais que la vie est courte et qu’il n’est pas la peine de se renfermer sur sois-même parfois pour si peu alors que nous pourrions facilement tourner une page et afficher un vrai sourire.

Les faux sourires ne sont pas faciles à détecter mais ils nous entourent. Il faut non seulement les évités mais aussi essayer de les repérer afin que nous puissions aider ces personnes à se confier. Comme nous aimerions parfois qu’une personne nous aide et décèle notre faux sourire.

N’oublions pas que dans n’importe quelle situation nous sommes fabuleuses.

signature-3

Le bonheur à portée de main !

Bonjour mes fabuleuses !!

Tout le monde cherche à être heureux, c’est une chose que nous faisons instinctivement, sans nous rendre compte, comme lorsque nous respirons. Nous sommes constamment en quête d’évènements et de rencontres qui nous rendraient heureux ou heureuses. Parenthèses, qui nous feraient sourire et oublier les quelques mauvais moments de la vie. Bon, nous le savons bien que la vie n’est pas facile, pas besoin d’épiloguer sur ça. Alors d’où proviennent ces instants de bonheur ? Pourquoi ne pouvons nous pas les capturer pour les rendre immortel ? 

Pour certaines personnes le bonheur dépend seulement de nous même, pour d’autre il dépend d’une personne chère à notre coeur. De temps en temps, ce sont aussi les gens que l’on aime qui nous empêche d’être heureux. Nous pouvons chercher à l’infini ce qui peut ou ne peut pas nous rendre heureux. Je pense que la seule chose qui puisse nous empêcher de l’être, se sont les barrières que nous nous imposons à nous même. Bien entendu, certaines barrières sont essentielles à la vie. Par exemple, un travail qui ne nous plairait pas mais qui se serait vital.

Je pense que le bonheur n’a pas besoin d’être cherché bien loin. Un bon plat bien cuisiné peut parfois réconforter, un simple échange de sourire avec un inconnu, juste trois petits mots au réveil. Plein de petites choses auxquels nous passons à côté tous les jours en pensant que ce sont des choses acquisent et insignifiantes. En réalité, elles sont des petits instants de joie et de bonheur. Ce sont tous ces détails qui permettent à chacune de nos journées de s’embellir. Alors ne nous braquons pas en cherchant le bonheur car dès il nous entoure tous les jours, il suffit de bien les regarder et d’en profiter car ils ne seront peut être pas éternels.

Nous sommes toutes fabuleuses et le bonheur est a porté de nous toutes. N’attendez pas quelques choses à l’infini, regardé autour de vous, il se trouve la tout près de vous. Et plus que tout, vous devez en profiter.

signature-3

 

 

Complexité des complexes !

Bonjour les filles,

Complexe : adjectif beaucoup trop utilisé

Difficile à appréhender, à analyser et en saisir le sens.

Et oui car les complexes sont compliqués et par compliqués j’entends, dure à déceler et très dure à surmonter. Pourquoi nous nous infligeons nous mêmes des bâtons dans les roues pour accéder au bonheur?

Malheureusement, ce n’est pas forcément nous qui nous infligeons ce type de cruauté. Ce sont très souvent des souvenirs et des répercussions de quand nous sommes enfants. Et oui, car un enfant est peut-être tout rose et croit au père-noël mais il est aussi un être malicieux et cruel qui ne mâche pas ses mots. Ne demandez jamais l’avis à un enfant sauf si c’est votre fils, dans ce cas il vous répondra que vous êtes la plus belle maman du monde. Non sans rigoler, il est dangereux de se fier aux opinions des enfants. Ensuite il y a l’adolescence, ce sont des êtres moins franc mais tout aussi cruel. Et le temps nous emmène tout droit dans le monde adulte, très très faux cul, qui par une tonne de sous entendu vous fait comprendre que votre complexe est bel et bien là et qu’il saute aux yeux de tout le monde.

Et bien NON, les gens qui se permettent de vous le faire remarquer ne sont qu’une infime partie de la population humaine, si l’on peut employer le mot « humain ». Très souvent se sont ceux qui sont les plus complexés. Un jour une excellente amie m’a dit : « les gens méchants sont des gens malheureux » et je ne cesserai de le répéter encore et encore car les gens bon et heureux ne regarderont jamais votre complexe car premièrement il ne le voit pas et si ils le voyaient ils ne prendraient pas le risques de le nourrir, car ils savent la difficulté de se battre contre un complexe.

Mesdemoiselles,  la vie n’est vraiment pas toujours belle, c’est vrai. Elle est parsemé d’embûche, d’ennui et de personnes trop chiantes pour connaître le bonheur. Mais vous devez passer au dessus de tous ces moments pourris car, rolala, ils en existent des tellement beaux et heureux, surtout quand on se moque bien de se que pense les autres. Regardez vous ! Pas dans un miroir mais juste un bilan de vous, de votre coeur, des gens qui vous aimes, des belles choses qui vous entourent et effacez tous ces mauvais souvenir, pour être celle que tout le monde veut voir, simplement et uniquement vous.

Nous sommes toutes fabuleuses même avec des complexes ….

signature-3

 

Les bikinis nous attendent TOUTES !

Bonjour les fabuleuses,

Après ce long break me voilà de retour. Et aujourd’hui, ce serait bien d’aborder le sujet accroché à toutes les lèvres : « l’arrivée du bikini !!! ». Il est vrai que cela angoisse certaines quand cela en énerve d’autres. Pourquoi devons nous obligatoirement prendre parti : pour ou contre « l’objectif bikini » ? Que signifie vraiment : « objectif bikini » ? 

Bien entendu, que les « tops models » que nous voyons dans les magasines ne sont qu’exagération. Mais cela soulage certaines personnes de pouvoir se fixer des objectifs. Personnellement, les objectifs me boost, me permette de garder le cap et donc de me sentir bien dans mes baskets. Après, je pense que chaque personne est différente et si pour vous les objectifs ne sont qu’angoisse, je vous conseille fortement de les laisser de côté.

Tout le monde ne souhaitent pas avoir des objectifs bikini mais surtout tout le monde n’a pas la même définition « objectif bikini ».

Mon objectif bikini se rapproche un peu plus des mortels. Et par mortel, j’entends des gens normaux. Et non des photos mannequins que l’on peut trouver sur tous les médias. Oui, le but est de s’aimer dans son nouveau bikini et non de ressembler a des filles qui, je suis sure, n’existe même pas dans la vrai vie.

Laissons les vivre sur leur planète. Je pense que nous devons rester nous même, que se soit dans une combinaison de ski ou en maillot de bain. Nous devons simplement accepter que pour certaines avoir quelques rondeurs, c’est sexy et que pour d’autres c’est l’angoisse. Aimer son corps ne veut pas dire être mince, grosse, ou je ne sais encore quel adjectif que nous pouvons inventer. Aimer son corps c’est pouvoir marcher dans la rue, sur la plage et sur les pistes sans avoir à y penser. Mais plutôt, penser au bonheur et à l’instant que nous sommes en train de vivre.

Il ne tient qu’à nous même et à notre volonté d’être la personne que nous souhaitons être. Avant de vouloir aimer son corps, le plus important c’est de s’aimer sois-même. C’est seulement comme ça que notre corps suivra et que nous pourrons commencer à l’aimer. C’est comme ça que nous pouvons se fixer aussi un objectif bikini : « s’aimer sois même pour accepter nos super fesses dans un bikini » pour enfin aller profiter de ses rayons de soleil qui ont été si rare cet hiver.

Mon objectif personnel, cet été, est de peaufiner mon bronzage et de porter mon nouveau bikini le plus souvent possible en plein soleil. Et vous, votre objectif bikini cet été c’est quoi ?

Car nous sommes toutes fabuleuses dans un bikini !!!!

signature-3